BLOGUE

Se fixer des objectifs zéro déchet en 4 étapes


Le zéro déchet est un mouvement qui fait beaucoup jaser et qui nous fait réfléchir à nos habitudes de consommation. En ce début d’année 2018, beaucoup d’entre nous ont envie de se donner de nouveaux défis pour contribuer au bien-être de la planète. Mais qui n’a jamais pris de résolutions pour finalement ne pas vraiment les tenir? Comment fait-on une entrée réussie dans le zéro déchet?

Bien que ce soit un mode de vie qui peut être effrayant de prime à bord, il ne devrait pas être si laborieux de se fixer des objectifs qui conviennent à nos propres besoins et limites pour nous aider à progresser à un idéal ‘’zéro déchet’’, ou simplement à adopter un mode de vie plus écolo. C’est presque cliché de l’écrire, mais chaque geste compte, et il ne faut pas diminuer l’importance de ceux que l’on porte.

Voici un petit guide pour vous aider à vous fixer des objectifs zéro déchet réalistes pour l’année qui s’en vient. Nous vous invitons à les revisiter fréquemment, à faire des bilans et à les ajuster s’ils n’étaient pas tout à fait adaptés à votre réalité.



1. Identifier les habitudes de consommation à améliorer


La façon la plus simple de voir le résultat « quantifiable » de nos habitudes de consommation est d’ouvrir notre poubelle et de regarder ce qu’on y met. On se pose la question : quels sont mes plus gros déchets ‘’visuels’’ (c’est-à-dire ceux que l’on peut identifier à l’œil dans notre bac de poubelle et notre bac de recyclage)? Les pellicules de plastiques? Les mouchoirs ? Les essuie-tout? Des verres de café jetables? Ceux-ci sont de grands classiques, mais prenez le temps d’analyser les vôtres. Au-delà des déchets visuels, il existe aussi bien d’autres habitudes de consommation dont vous pourriez possiblement vous débarrasser pour l’intérêt de notre planète. Les habitudes de transport, d’achats de vêtements, d’objets neufs plutôt qu’usagés, etc. Tâchez d’évaluer là où vous pourriez améliorer vos comportements de consommation, et faites-en une liste.



2. Établir des priorités


Parmi les habitudes que vous avez listées à l’étape 1, quelles sont celles que vous êtes le plus susceptibles de pouvoir changer? Si vous commencez par attaquer les plus ‘’mauvaises’’ de vos habitudes, cela peut être non seulement déprimant, mais pas très encourageant. Si au contraire, vous posez des gestes simples et que vous progressez tranquillement vers de plus grands défis, e sera beaucoup plus stimulant.