BLOGUE

Comment participer à la décroissance

Il y a plusieurs manières d’améliorer son mode de vie pour réduire son empreinte environnementale. L’une d’elle est d’essayer de tendre vers la décroissance. Et la décroissance, c’est quoi ? C’est refuser le diktat répandu selon lequel la croissance économique et la production de biens grandissante sont nécessaires au bonheur et à une meilleure qualité de vie. Voici mes quelques trucs pour viser la décroissance au quotidien.

Ignorer le plus possible les modes

Que ce soit vestimentaire, culinaire ou électronique, les modes se renouvellent constamment. Pour les suivre, il y a souvent nombres d’achats à faire : le nouveau type de jeans, l’extracteur à jus nécessaire au régime xyz, le modèle 56 du IPhone. Si vous vous sentez tentés par l’achat d’un nouvel article, posez-vous quelques questions au préalable :

- Pourquoi je désire acheter cela ?

- Serais-je réellement plus heureux(se) si je l’achète ?

- Ai-je les moyens de me le procurer ?

- Vais-je encore m’en servir dans 1 an, 5 ans ?

Garder un regard critique sur les publicités que vous voyez, sur les propos du vendeur qui semble croire que votre vie est en danger parce que votre cellulaire date de quelques années et sur les gens qui mettent en valeur leurs nouveaux achats partout sur les réseaux sociaux.

Ces petits achats impulsifs, même s’ils concernent des objets non-essentiels, vous apportent réellement du bonheur ? Définissez-vous un montant limite par mois alloué à vos petites gâteries. Vous les apprécierez encore davantage.

Faites réparer, raccommoder, modifier

Trop d’objets ou des vêtements sont jetés à la poubelle alors qu’ils auraient pu être réparés ou servir autrement. Une chemise n’a pas besoin d’être jetée parce qu’elle a un petit trou, pas plus qu’une paire de chaussures dont la semelle est abimée. Avez-vous quelqu’un dans votre entourage possédant des talents en couture, en électronique ou en menuiserie ? Proposez-lui un souper au restaurant de son choix en échange de ses bons services de réparation. Sinon, arpentez le net ou demandez conseil à vos amis pour trouver une personne de confiance pour réparer votre grille-pain brisé. À moins que l’objet en question soit irréparable ou irrécupérable, résistez à la tentation d’en acheter un neuf. Il est possible que votre vieux réfrigérateur soit plus durable et de qualité que celui que vous trouveriez en magasin actuellement.